Séjour sur mesure Alsace

Découvrez la gastronomie alsacienne

La France est reconnue comme un pays gastronomique. Chaque région a ses spécialités délicieuses et variées. Et l’Alsace ne fait pas exception, bien au contraire : sucré, salé, viande, poissons, sauce, fromages … Il y en a pour tous les goûts. La gastronomie alsacienne est particulièrement riche et variée. Elle est caractérisée par l’utilisation de nombreux produits locaux tels que le chou, les pommes de terre, la viande de porc et les fromages. Les plats les plus connus sont la choucroute, la tarte flambée, le baeckeoffe, les spaetzles et le kougelhopf. Les vins alsaciens sont également très appréciés.

La cuisine est un art de vivre en Alsace avec des recettes transmises de génération en génération, de doux moments de partage et de passion. Les Alsaciens adorent partager un repas autour d’une grande table de manière conviviale. C’est l’esprit « Stammtisch » ! D’ailleurs, en Alsace tout est prétexte à un bon repas et une belle réunion de famille !

Nous allons donc vous présenter quelques spécialités alsaciennes, entre celles que vous pouvez manger à toute heure, celles qui rythment les saisons, celles salées et celles sucrées.

Les spécialités alsaciennes qui se dégustent à tout heure

L’Alsace est gourmande.

Voici quelques spécialités alsaciennes que nous pouvons déguster à toute heure :

Le bretzel est une pâtisserie traditionnelle salée, même si nous en trouvons également des sucrées. Plus précisément, c’est une brioche salée et pochée en forme de nœud ou de cœur croisé, et recouvert de gros sel.

La Moricette®, marque déposée par la maison Poulaillon, également appelée Moricette ou Malicette, est réalisée à partir de pâte à bretzel et forme un petit pain allongé, qui peut être utilisé pour la réalisation de sandwich.

La tarte flambée (aussi appelée flammekueche) est une tarte salée réalisée avec de la crème, des lardons et des oignons cuite au feu de bois.

Le kougelhopf est une pâtisserie traditionnelle alsacienne. Il s’agit d’un gâteau levé en forme de couronne, aromatisé avec du rhum et des raisins secs et parsemé d’amandes. On le déguste généralement au petit déjeuner ou au goûter, accompagné d’un café ou d’un thé. Il existe également une variante salée très appréciée à l’heure de l’apéritif. C’est une spécialité culinaire incontournable de la région.

Les dampfnüdle sont des boules de pâte à levure cuites à la vapeur, originaires d’Alsace et de la région de la Forêt-Noire en Allemagne. Elles sont souvent servies en dessert, accompagnées de compote de fruits ou de vin chaud. Les dampfnüdle sont un plat traditionnel de la cuisine alsacienne et peuvent être trouvées dans de nombreux restaurants et marchés de la région.

Certaines spécialités ne se retrouvent pas à la carte du restaurant ou dans les vitrines des boulangeries toute l’année, mais sont des spécialités plus au fil des saisons, en lien avec le terroir et les traditions.

Les spécialités alsaciennes au rythme des saisons

L’Alsace est une région de traditions et a donc des spécialités culinaires qui se dégustent au fil des saisons.

Au Carnaval, nous retrouvons les Schankala. Ce sont des beignets de carnaval typiques frits et saupoudrés de sucre glace. Leur nom vient de l’alsacien « schenkel », qui signifie « cuisse », en raison de leur forme torsadée. Les Schankala sont souvent accompagnés d’un bon café ou d’un verre de vin chaud pour se réchauffer pendant les festivités.

Puis, à Pâques, nous retrouvons les Lammele ou Lamala selon la région. Ce sont des petits gâteaux en forme d’agneau pascal. Ils sont souvent offerts aux enfants et peuvent être dégustés au petit-déjeuner ou au dessert. La forme d’agneau fait référence à l’agneau pascal. Les Lammele sont généralement préparés à base de pâte levée sucrée et parfumée à la vanille ou au citron.

La saison des asperges en Alsace débute généralement à la mi-avril et dure jusqu’à la fin du mois de juin. Les asperges blanches d’Alsace sont particulièrement réputées pour leur saveur délicate et leur texture tendre. Les agriculteurs locaux travaillent dur pour cultiver ces légumes délicieux, et de nombreux restaurants de la région proposent des plats spéciaux mettant en valeur les asperges d’Alsace.

Fin septembre et début octobre, nous avons la saison du vin nouveau en Alsace. C’est un moment festif très attendu où nous pouvons donc déguster du vin nouveau accompagné de noix, du bon pain et de la charcuterie.

En automne, les fermes auberges proposent des cochonnailles. Ce sont des menus à base de viande de porc. Ils sont généralement composés d’un potage, de boudin, de choucroute et de fromages.

La Saint-Nicolas est une fête populaire célébrée chaque année le 6 décembre en Alsace. Elle est l’occasion de déguster les fameux mennele, appelés aussi mannala ou mannele (du mot alémanique « petit bonhomme »), des petites brioches alsaciennes en forme de bonhomme. La tradition veut que Saint-Nicolas, accompagné de son âne et du Père Fouettard, vienne rendre visite aux enfants sages pour leur offrir des friandises. Les mennele sont alors souvent distribués lors de cette visite. C’est une belle tradition alsacienne qui rassemble petits et grands chaque année.

Pour finir, la gastronomie de Noël en Alsace est riche en traditions culinaires. Les Bredeles sont des petits biscuits de Noël faits maison, souvent aromatisés à la cannelle, à l’anis ou à la noix de coco. Le Berawecka, quant à lui, est un gâteau aux fruits secs et aux épices, souvent agrémenté de figues, de noix, de raisins secs et de zestes d’orange. Ces spécialités alsaciennes sont souvent partagées en famille ou offertes en cadeau pendant les fêtes de fin d’année.

Les spécialités alsaciennes salées

Parmi les spécialités alsaciennes salées, nous pouvons citer :

La choucroute est un plat traditionnel d’Alsace à base de chou fermenté. Ce plat est généralement accompagné de viande, de pommes de terre et de saucisses. Nous pouvons également la retrouver aux poissons. Elle est devenue populaire dans le monde entier et est appréciée pour son goût unique et sa texture croquante.

Le Baeckeoffe est un plat incontournable familial et alsacien, à base de viande de porc, de mouton et de bœuf marinée, de pommes de terre, d’oignons et de carottes. Le tout est cuit lentement dans un plat en terre cuite avec du vin blanc d’Alsace. C’est un plat convivial et réconfortant qui se déguste en famille ou entre amis.

Les spätzle sont des petites pâtes en forme de gouttes qui sont traditionnellement servies avec des plats en sauce ou des plats de viande. Les spaetzle sont souvent faits maison avec de la farine, des œufs, du sel et de l’eau, et peuvent être agrémentés de diverses herbes et épices selon les goûts.

Le munster est un fromage à pâte molle et à croûte lavée qui bénéficie d’une appellation d’origine contrôlée. Il est fabriqué à partir de lait de vache et a une texture lisse et crémeuse avec une saveur forte et piquante. Il est souvent servi avec du pain et des fruits secs et est un ingrédient commun dans la cuisine alsacienne. Son odeur peut être assez forte, mais ne laissez pas vous décourager de le goûter ! Nous l’utilisons également pour gratiner des gratins ou des tartes flambées par exemple.

Le bibeleskaes (ou bibeleskas) est le nom donné au fromage frais alsacien enrichi de crème fraîche. Son nom signifie littéralement « fromage des poulettes », car il s’agissait à l’origine d’une préparation destinée à nourrir les petits poussins. Nous le servons souvent avec des pommes de terre sautées ou vapeur et/ou de la charcuterie et du pain.

Le presskopf, littéralement « tête pressée », est une spécialité culinaire alsacienne constituée avec les morceaux de tête de cochon (joue, groin, langue…) préalablement salés puis cuisinés avec des carottes, de l’estragon, du vinaigre et du vin blanc d’Alsace. Il est ensuite moulé et pris en gelée. Cette charcuterie est souvent assaisonnée avec des épices comme le clou de girofle, la muscade et l’oignon. Servi froid en tranches fines, souvent en entrée, le presskopf est généralement accompagné de salade de pommes de terre, de crudités ou de condiments comme de la moutarde ou des cornichons.

La mettwurst est une saucisse traditionnelle, aussi appelé saucisse à tartiner. Elle est fabriquée à partir de viande maigre et gras de porc et de bœuf. Mélangée à des épices et du sel, elle est ensuite longuement mixée avant d’être fumée. On obtient ainsi la texture distinctive presque crémeuse de cette saucisse à tartiner très appréciée en Alsace qui se déguste avec un bon pain de campagne.

Dans la même lignée, nous avons la fleischwurst, grande sœur du cervelas. C’est une saucisse faite de viande de porc hachée et assaisonnée. Elle peut être dégustée froide ou chaude, et est souvent servie en tranches sur du pain avec de la moutarde, en salade ou accompagnée de choucroute.

En autres spécialités alsaciennes salées, nous pouvons aussi ajouter le coq au riesling, la salade vigneronne, la tarte à l’oignon, la tourte, la salade de pommes de terre, le ragoût de chevreuil, le chou rouge aux pommes et marrons, le civet de lièvre, les quenelles de foie, les galettes de pomme de terre, les truites aux amandes, et bien d’autres à découvrir.

Les spécialités alsaciennes sucrées

En Alsace, nous avons également des spécialités alsaciennes sucrées comme le streusel ou encore de nombreuses sortes de tartes.

Le streusel (ou streussel) alsacien est un gâteau à base de pâte sablée recouvert de streusel, un mélange de sucre, de beurre et de farine, émietté. Le streusel peut être aromatisé avec de la cannelle, de la vanille ou des amandes. Le streusel alsacien est souvent servi en dessert ou en goûter, accompagné d’un café ou d’un thé. C’est une pâtisserie savoureuse et croquante qui ravit les papilles !

Vous pourrez également facilement trouver sur les cartes des desserts : de la tarte aux quetsches, de la tarte aux myrtilles, de la tarte au fromage blanc, de la tarte aux pommes ou encore du pain d’épices.

La tarte flambée se mange également en version sucrée avec de la pomme et de la cannelle, parfois même flambée, ou encore avec de la banane et du chocolat.

En Alsace, nous avons également la chance d’être une grande région viticole. La proximité avec la Route des Vins nous permet d’accorder ces bons mets à de très bons vins. L’Alsace a également de nombreuses brasseries et distilleries. C’est l’idéal, car cela vous permettra de déguster une bonne bière en mangeant un bout de flammekueche et pour finir le repas, un bon schnaps (eau-de-vie, spécialité venant de nos voisins allemands).

Nous ne vous avons pas tout dévoilé, afin que vous ayez encore l’effet de surprise en regardant la carte de nos winstubs (bars à vin-restaurants typiques en Alsace). La région compte également plusieurs grands chefs étoilés par le guide Michelin qui font la fierté de l’Alsace.

Dans nos prochains articles, nous vous en dirons plus sur ces différentes spécialités, leur histoire, leurs ingrédients et nous vous livrerons nos meilleures recettes. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *